Afficher tous les 8 résultats

Coup de cœur

Domaine Villet (Christine, Gérard et Nathanaël), Orange Is the New White, 2018, 5 litres (Arbois)

5 L
Jura

#Exclusivité Let it BIB
Premier BIB de vin orange connu ! Et pas n’importe lequel puisqu’il s’agit d’un vin d’Arbois signé Villet, une famille de vignerons nature qui a fait ses gammes avec Pierre Overnoy dès les années 80. Robe trouble safran, nez de fruits macérés (abricot, poire, raisin, figue, noix, amande…) ; en bouche, c’est riche mais sec, tendu, minéral, long, avec une redoutable salinité en fin de bouche. L’expérience gustative est énorme, hors norme, hors tout référentiel connu, idéale entre 11 et 13° sur un foie gras, un beurre blanc, un plat indien, du comté, un Mont d’Or, une tatin… Vive le Jura libre !

59,00 

#Exclusivité Let it BIB
Premier BIB de vin orange connu ! Et pas n’importe lequel puisqu’il s’agit d’un vin d’Arbois signé Villet, une famille de vignerons nature qui a fait ses gammes avec Pierre Overnoy dès les années 80. Robe trouble safran, nez de fruits macérés (abricot, poire, raisin, figue, noix, amande…) ; en bouche, c’est riche mais sec, tendu, minéral, long, avec une redoutable salinité en fin de bouche. L’expérience gustative est énorme, hors norme, hors tout référentiel connu, idéale entre 11 et 13° sur un foie gras, un beurre blanc, un plat indien, du comté, un Mont d’Or, une tatin… Vive le Jura libre !

Domaine Villet (Christine, Gérard et Nathanaël), Savagnin ouillé, 2018 (Arbois)

3 L
Jura

#Exclusivité Let it BIB
Le Jura dans son plus simple appareil, brut et tendre à la fois. Un savagnin ouillé est un savagnin qui est élevé « normalement », sans voile « façon vin jaune », laissant s’exprimer à plein la typicité du cépage et du terroir, ainsi que la « touch » du vigneron. Ce qui change tout. Ici, la robe est trouble et blonde platine, la buvabilité est maximum, sur des notes fraîches d’ananas, de litchi, de zests d’agrumes… La finale est tendue, acidulée, longue, emplie d’une énergie brute. Un BIB rare, les connaisseurs apprécieront…

47,00 

#Exclusivité Let it BIB
Le Jura dans son plus simple appareil, brut et tendre à la fois. Un savagnin ouillé est un savagnin qui est élevé « normalement », sans voile « façon vin jaune », laissant s’exprimer à plein la typicité du cépage et du terroir, ainsi que la « touch » du vigneron. Ce qui change tout. Ici, la robe est trouble et blonde platine, la buvabilité est maximum, sur des notes fraîches d’ananas, de litchi, de zests d’agrumes… La finale est tendue, acidulée, longue, emplie d’une énergie brute. Un BIB rare, les connaisseurs apprécieront…

Des Vins d’Envie (Maxime Dancoine & Guillaume Lavie), Le Cirque de l’Amoureuse, 2018 (Savoie)

3 L
Bugey-Savoie

Très belle mondeuse parcellaire des coteaux de Parves dans le Bugey, pleine de sève, tout en dentelle, fière de ses racines. Le nez, typique, s’ouvre sur des notes fumées de fruits rouges, poivre blanc, sureau, graffite. En bouche, ça croque, ça glisse, les tanins taquinent les gencives. Et tout juste 10° au contrôle alcotest… Merci Maxime, Guillaume pour ce nouveau « pur jus » 3***.

40,00 

Très belle mondeuse parcellaire des coteaux de Parves dans le Bugey, pleine de sève, tout en dentelle, fière de ses racines. Le nez, typique, s’ouvre sur des notes fumées de fruits rouges, poivre blanc, sureau, graffite. En bouche, ça croque, ça glisse, les tanins taquinent les gencives. Et tout juste 10° au contrôle alcotest… Merci Maxime, Guillaume pour ce nouveau « pur jus » 3***.

Domaine de Malaïgue (François Reboul), Duché, 2019 (Vin de France)

Vallée du Rhône
5 L

Grand vin signé d’un grand vigneron nature du Duché d’Uzès, labellisé Nature & Progrès depuis le siècle dernier. Franchement, à l’aveugle, on part à Châteauneuf-du-Pape ou sur les plus beaux terroirs en Costières-de-Nîmes. Garrigue, fruits noirs, tabac, cuir, épices… Assemblage racé syrah/grenache, robe grenat profond, de la matière (mais pas de bois), puissance assumée et maîtrisée par une fraîcheur étonnante. Classicisme et modernité à l’unisson. De la haute-couture au prix du prêt-à-porter.

53,00 

Grand vin signé d’un grand vigneron nature du Duché d’Uzès, labellisé Nature & Progrès depuis le siècle dernier. Franchement, à l’aveugle, on part à Châteauneuf-du-Pape ou sur les plus beaux terroirs en Costières-de-Nîmes. Garrigue, fruits noirs, tabac, cuir, épices… Assemblage racé syrah/grenache, robe grenat profond, de la matière (mais pas de bois), puissance assumée et maîtrisée par une fraîcheur étonnante. Classicisme et modernité à l’unisson. De la haute-couture au prix du prêt-à-porter.

Domaine de Malaïgue (François Reboul), Blanc buvette, 2019 (Vin de France)

Vallée du Rhône
5 L

Quelle rencontre que celle des vins de Malaïgue, domaine sud-rhodanien en polyculture, labellisé Nature & Progrès depuis 23 ans ; à commencer par ce blanc plus nature tu meurs (seulement 3mg/l de SO2 total). Ca respire fort la santé, l’amour du travail bien fait et les jolis moments d’amitié improvisés. Passée une petite aération, le vin s’ouvre sur des notes de figue fraiche, de fleurs blanches et de yuzu. Mais c’est en bouche que la magie opère définitivement, gorgée après gorgée, verre après verre. C’est frais, léger, fruité, acidulé, salin… Une pure merveille pour épicuriens du quotidien.

42,00 

Quelle rencontre que celle des vins de Malaïgue, domaine sud-rhodanien en polyculture, labellisé Nature & Progrès depuis 23 ans ; à commencer par ce blanc plus nature tu meurs (seulement 3mg/l de SO2 total). Ca respire fort la santé, l’amour du travail bien fait et les jolis moments d’amitié improvisés. Passée une petite aération, le vin s’ouvre sur des notes de figue fraiche, de fleurs blanches et de yuzu. Mais c’est en bouche que la magie opère définitivement, gorgée après gorgée, verre après verre. C’est frais, léger, fruité, acidulé, salin… Une pure merveille pour épicuriens du quotidien.

Coup de cœur

Château Haut Lavigne (Nadia Lusseau), Le B rouge, 2019 (Vin de France)

5 L
Sud-Ouest

Souple, séducteur, merlot majoritaire pour le velours, une pointe de cabernets pour la charpente, fruits noirs explosifs… Ce B rouge produit dans les Côtes de Duras (cette petite appellation du Sud-Ouest tant prisée des œnophiles) est un péché capital à lui tout seul, irrésistible de l’apéro au plateau de fromages, y compris sur des viandes maturées ou en sauce. Carton plein !

42,00 

Souple, séducteur, merlot majoritaire pour le velours, une pointe de cabernets pour la charpente, fruits noirs explosifs… Ce B rouge produit dans les Côtes de Duras (cette petite appellation du Sud-Ouest tant prisée des œnophiles) est un péché capital à lui tout seul, irrésistible de l’apéro au plateau de fromages, y compris sur des viandes maturées ou en sauce. Carton plein !

Château Haut Lavigne (Nadia Lusseau), Le B blanc, 2019 (Vin de France)

5 L
Sud-Ouest

Coup de foudre immédiat pour ce B de Haut Lavigne, domaine conduit d’une main d’orfèvre par Nadia Lusseau, vigneronne en Côtes de Duras, AOC confidentielle prisée des œnophiles. Un B majuscule, enluminé, union libre et heureuse du sémillon et du sauvignon ; droit, frais, fruité, rond et soyeux, ponctué d’une très belle amertume saline en fin de bouche. On fond littéralement.

42,00 

Coup de foudre immédiat pour ce B de Haut Lavigne, domaine conduit d’une main d’orfèvre par Nadia Lusseau, vigneronne en Côtes de Duras, AOC confidentielle prisée des œnophiles. Un B majuscule, enluminé, union libre et heureuse du sémillon et du sauvignon ; droit, frais, fruité, rond et soyeux, ponctué d’une très belle amertume saline en fin de bouche. On fond littéralement.

Domaine Obrière (Sara Lombardi & Charles Mackay), Chevalier Servant, 2019 (Vin de France)

3 L
Languedoc-Roussillon

Ce qui est rare et bon n’est pas forcément cher…  Nouvelle preuve avec ce blanc nature d’une exceptionnelle fraîcheur, conçu en majorité à partir de Servant, un cépage autochtone languedocien sauvé in extremis de l’arrachage par Sara et Charles. Nez cidré, belle tension, notes d’ananas, de pêche de vigne et de pomme, arrondies d’un doigt de chardonnay, longueur au rendez-vous… Fidèle à son patronyme, on a tout de suite su que l’on pourrait compter sur ce Chevalier Servant pour sauver nos apéros ; et nos coquillages.

29,00 

Ce qui est rare et bon n’est pas forcément cher…  Nouvelle preuve avec ce blanc nature d’une exceptionnelle fraîcheur, conçu en majorité à partir de Servant, un cépage autochtone languedocien sauvé in extremis de l’arrachage par Sara et Charles. Nez cidré, belle tension, notes d’ananas, de pêche de vigne et de pomme, arrondies d’un doigt de chardonnay, longueur au rendez-vous… Fidèle à son patronyme, on a tout de suite su que l’on pourrait compter sur ce Chevalier Servant pour sauver nos apéros ; et nos coquillages.