Dans cette rubrique, nous avons cherché à répondre à toutes les questions qui nous ont été posées

(et que nous nous sommes posées) avant et depuis le lancement de Let it BIB.
Nous avons essayé d’être les plus complets et concis possibles. Mais si malgré nos efforts une question vous taraude encore, n’hésitez pas à nous la poser ! Un petit mail à sos@let-it-bib.fr et nous vous répondrons avec grand plaisir.

Le bag-in-box™, c’est quoi ?

Dans le langage courant, le bag-in-box™, ou BIB™ pour les intimes, désigne un type de packaging utilisé pour conditionner des produits alimentaires liquides tels que le vin, le lait, les jus de fruit, l’huile d’olive… Il prend la forme d’un sac équipé d’un robinet, le plus souvent intégré dans une boîte en carton.
En toute rigueur, on devrait l’appeler « fontaine à vin », ou « caisse-outre », mais pour avoir essayé, je vous mets au défi de vous faire comprendre…

Quelle est la différence entre un bag-in-box™ et un BIB™ ?

Il n’y en a pas. BIB™ est l’acronyme de bag-in-box™.
C’est son surnom, en quelque sorte.
C’est le terme le plus souvent utilisé par les pros et les amateurs de vin pour désigner un bag-in-box™.

Quelle est la différence entre un « cubi » et un « bag-in-box™ » ?

Le cubi est l’ancêtre du bag-in-box™. Et la différence entre les deux est à peu près la même qu’entre la Coccinelle de 1938 et la New Beetle relancée par Volkswagen en 2011.
Autrement dit, il y a bien un air de famille, mais ils n’ont en réalité rien en commun.

Le cubi, c’est ce qu’utilisait ton père pour ramener du rosé de vacances dans le coffre de la R25 : une poche plastique thermoformée de mauvaise qualité (parfois recouvert d’un carton) qui donnait un mauvais goût au vin équipé d’un robinet simple qui laissait entrer de l’air et oxydait très rapidement le vin.

Le bag-in-box™ au contraire, est un emballage sous-vide extrêmement technique qui garantit que son contenu ne soit altérable ni par l’air, ni par la lumière, ni par la matière du contenant.
Il est composé d’une poche étanche multicouche (jusqu’à cinq) et d’un robinet sans retour d’air. Et il est le plus généralement recouvert d’un emballage carton.

Quelle est la contenance d’un bag-in-box™ ?

Les deux contenances les plus courantes pour un bag-in-box™ de vin à destination des particuliers sont 3 et 5 litres, plus rarement 1,5 et 10 litres. Mais tout est possible, de 1 et 1 000 litres…
En Italie par exemple, on trouve beaucoup de BIB™ de 2 litres.

Chez Let it BIB™, on milite pour les petites contenances (1,5, 2 et 3 litres), qui correspondent davantage aux usages domestiques d’aujourd’hui. Mais nos amis vignerons ne sont pas toujours faciles à convaincre…

Quels sont les avantages du bag-in-box™ par rapport à la bouteille ?

Il y en a au moins trois :

Il est plus pratique, dans la mesure où le vin reste intact au moins 6 semaines après ouverture. Fini donc les bouteilles qui finissent dans l’évier 3 jours après avoir été entamées !

Il est plus économique. A qualité égale, le gain est de l’ordre de 20 à 30%, car il coûte moins cher à produire et à transporter.

Il est plus écologique. Selon sa fabrication et sa contenance, à volume égal, l’emprunte carbone du bag-in-box™ est jusqu’à 6 fois inférieure à celle d’une bouteille.

Les vins en bag-in-box™ sont-ils les mêmes et sont-ils aussi bons que ceux en bouteille ?

Pour la plupart des références que nous vous proposons sur Let it BIB™, la réponse est oui. Et quand ce n’est pas le cas, ils pourraient/devraient l’être, car nos principaux critères de notre sélection sont la qualité et la pureté du vin.

Mais il y a quelques années – et c’est encore très souvent le cas en grande surface – les vins que l’on trouvait en BIB™ étaient de moins bonne qualité que ceux qui étaient embouteillés. Non pas que l’emballage les dégradait, mais parce que les vignerons et l’industrie du vin avaient pour habitude de réserver au bag-in-box™ leurs cuvées médiocres, pour ne pas dire bâclées (rendements hyper élevés, vinifications sous camisole chimique, etc).
C’est la raison pour laquelle les BIB™ ont souffert si longtemps d’une si mauvaise réputation.

Heureusement, les mentalités évoluent dans le bon sens et à vitesse grand V. Aujourd’hui, de nombreux vignerons indépendants inscrits dans une démarche bio proposent leurs délicieux jus à la fois en bouteille et en BIB™ .

Ne manquait qu’un acteur du monde du vin qui s’y intéresse…
Avec Let it BIB™, c’est chose faite !

Combien de temps je peux garder un bag-in-box™ ?

Avant ouverture
La durée de conservation avant ouverture est variable selon le soin qui aura été apporté au moment conditionnement, la qualité du bag-in-box™, la « robustesse » intrinsèque du vin (les vins blancs sont par exemple plus fragiles que les vins rouges) et les conditions de stockage.

Mais pour faire simple, disons qu’un bag-in-box™ acheté sur Let it BIB peut se garder 6 mois, à condition qu’il soit stocké dans un lieu peu sujet aux variations de température (idéalement en-dessous de 22°), et à l’abri des rayons du soleil. Donc dans votre salon, peu de risques, mais pas devant les fenêtres…

Après ouverture
C’est là que la magie du BIB™ opère…
Une fois ouvert, vous pouvez en effet le garder au minimum 6 semaines (et même 8 à 10 le plus souvent) sans que ses qualités organoleptiques (goût, odeur, aspect, couleur et texture) ne soient altérées…
C’est même l’inverse qui se produit : si vous êtes assez patient, vous constaterez en effet que votre vin est encore meilleur une semaine ou deux après vous être servi le premier verre !

Le bag-in-box™ est-il vraiment plus « green » que la bouteille ?

Oui, oui et re-oui ! Pour plusieurs raisons :

Son poids ne représente que 5.3% du poids total du produit fini contre 35% pour la bouteille.
Son conditionnement permet d’optimiser son transport, avec très peu de perte d’espace dans les cartons et sur les palettes.
Son emballage est recyclable : le carton, dans tous les cas ; la poche intérieure pour 15 millions de Français, selon la politique de recyclage en vigueur dans leur ville (cf. ecoemballages.fr)
Son emprunte carbone est nettement inférieure à celle de la bouteille. Par exemple, avec la même camionnette, on transporte 40% de vin en plus grâce au bag-in-box™.

Pourquoi est-ce qu’il y a un sigle « ™ » après les mots bag-in-box™ et BIB™ ?

Parce qu’en réalité, bag-in-box™ et BIB™ sont des marques déposées, utilisées comme nom commun (comme par exemple velux, frigidaire, tabasco, coton-tige, scotch, bikini, bodyboard, etc.).

Plus précisément, bag-in-box™ a été déposé en 1977, BIB™ quelques années plus tard. Elles sont aujourd’hui exploitées par la société française Smurfit Kappa Bag in Box, un des leaders de l’industrie de l’emballage. Ces deux marques sont protégées sur les territoires français, danois, espagnol, italien, portugais et du Benelux.

Pourquoi j’ai l’impression que le bag-in-box™ est le nouvel accessoire tendance de la planète oenologique ?

Parce que c’est le cas ! 😎

Aujourd’hui, le BIB™ représente un peu plus de 30% de la consommation de vin en France. En Allemagne, c’est 50% ; en Suède, 70%.

Une cave à manger ultra pointue exclusivement dédiée au bag-in-box™, la première du genre au monde, vient d’ouvrir ses portes à Londres : Weino BIB.

La jeune marque bellevilloise Obag, qui propose de jolis sacs pour promener partout son BIB™ fièrement, ou pour le rhabiller pour la table, affole toute la presse féminine.

Beaucoup de grands chefs restaurateurs (j’ai les noms…), qui vendent aujourd’hui principalement du vin au verre, ont convaincu leurs amis vignerons de leur mettre à disposition leurs meilleures cuvées en bag-in-box™ pour éviter de jeter (boire ?) toutes les bouteilles entamées en fin de service.

Même France 2 et TF1 en ont fait un sujet l’été dernier dans leur JT !
Idem ces derniers mois pour Elle, Le Figaro, Cosmo, L’Express, Paulette, L’Homme tendance, VSD (si, si, ça existe encore !) ou Le JDD.

Nous n’avions pas forcément conscience de tout cela quand nous avons décidé de lancer Let it BIB. Mais ça rassure de sentir qu’on se comprend…

BIB IS THE NEW COOL, MY FRIEND !
😎

Les vins naturels, biodynamiques et bio sont-ils bag-in-box™ compatibles ?

Sans hésitation : oui !

Dans l’esprit, déjà, comme on l’a vu, le bag-in-box™ est considérablement plus respectueux de la nature que la bouteille.

Et aucune contrindication technique non plus à mettre des vins naturels, biodynamiques et bio en BIB™. Y compris sans souffre ajouté.

En revanche, comme pour toutes les autres grandes étapes de production de ces vins vivants, la mise en BIB™ nécessite il est vrai une attention toute particulière.

Et il est tout aussi vrai que cette attention doit également être apportée par le consommateur, car ces vins sont meilleurs, mais plus fragiles que les autres.

Mais rassurez-vous, pas de prise de tête…
La seule règle à respecter : ne pas exposer son BIB™ à la lumière, ni à des chaleurs trop élevées pour espérer en profiter plusieurs semaines.

Mais si vous le terminez dans la journée…

Encore une question sans réponse ?

N’hésitez pas, soumettez-la nous à sos@let-it-bib.fr.