Balma d’Éole (Manon Serillon & Thomas Baumet), Pot de colle, 2024 (Méditerranée)

(3 avis client)

35,10 

(soit 5,27 € la bouteille)

#Nouveau millésime
Second millésime et déjà… quelle patte ! C’est vrai que les anciens leur ont offert un terrain de jeu de rêve : d’antiques massales de carignan et grenache de 1946. Près de 80 piges plus tard, Manon et Thomas en proposent une première lecture d’une étonnante maîtrise. Peu tanique, leur nectar est profond, complexe, capiteux avec une belle buvabilité, irrépressiblement tourné vers le fruit, le terroir… et le soleil drômois ! À l’aise sur une entrecôte maturée comme sur un tajine de légumes ou un carreau de chocolat noir. C’est un gros coup de cœur que l’on doit à Axel Chambert du domaine du Minot.

AgroForesterie = agroforestierAgriculture biologique = abBio Union européenne = eu

En stock

Categories: , , ,
Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Partager sur :

Description

Présentations
« Notre conception c’est de pouvoir transformer les fruits que la nature nous offre avec respect, simplicité́ et précision. Créer un espace riche en biodiversité́ comprenant de la vigne, mais également des arbres et des abeilles pour arriver à un équilibre, est l’intention de ces prochaines années. »
Les terres sont familiales, certifiées bio depuis 2008. Quatre parcelles de vieux gobelets en plan, massales de Grenache et Carignan dominent ; galets roulés et argiles rouge à Suze la Rousse, garrigue calcaire à Lagarde Paréol.
L’essentiel du travail de la vigne est manuel.
« Pour les vendanges, la perception des bonnes maturations décide de la date, ni pas assez ni trop. Fraîcheur et soleil dans la même cuve ! Pour y arriver, vendanger le raisin en caisse est une évidence. Les vendanges en caisse permettent de limiter l’oxydation et d’avoir une perception précise de la qualité́ des raisins. Sans compter que récolter le travail d’une année entière, entourer d’amis qui viennent nous prêter main forte constitue un moment unique.»
En cave, rien n’est écrit d’avance. Vendange entière, semi-éraflée, éraflée… tout est permis ! Même en dernière minute.
« Les levures sont indigènes et nous n’utilisons bien sûr aucun intrant œnologique. La dégustation et l’évolution des fermentations décident de la suite. Concernant les décuvages, le raisin est manuellement mis dans le pressoir afin de préserver sa fraicheur. Pour notre première année, l’élevage des vins s’est fait en cuve. Mais d’autres pistes sont en réflexion… ».

Pour aller plus loin, nous vous invitions à visiter la page facebook du domaine ou son compte Insta.

Portrait chinois
Si j’étais un végétal : cassis, burlat, fraise des bois, garrigue…
Si j’étais un minéral : galets roulés
Si j’étais un plat : apéro tapenade, entrecôte BBQ, tajine de légumes, soupe au pistou, tian, chocolat noir…
Si j’étais toi : je goûterais

Infos techniques
Taux d’alcool : 13,5°
Sol : argile rouge moyennement profond avec des zones limoneuses.
Cépages : 50% Carignan, 50% Grenache
Vignes certifiées bio.
Vendanges manuelles.
Levures indigènes.
Vinification naturelle, les raisins sont 100% égrappés puis mise en cuve par élévation. Cuvaison de 14 jours, maîtrise des températures et extraction douce. Décuvage manuel sans pompe dans un pressoir pneumatique.
Cuvaison : 4 semaines.
So2 total inférieure à 30 mg/l.

Recommandations d’usage
Température de service : 15 à 18°. Pour de vrai, c’est important…
Les vins en BIB sont très bons si vous les servez directement au robinet. Mais « oh surprise », vous constaterez qu’ils gagnent toujours à être carafés ou mis en bouteille 1/4h à 1/2h avant dégustation, notamment les vins rouges…
A boire idéalement dans les 4 à 6 semaines après ouverture. Mais n’abusez pas non plus… Au-delà de 8 semaines, on ne répond plus de rien.
Stockez-le à l’abri de la lumière et de la chaleur, idéalement à une température inférieure à 22°C. Évitez de l’entreposer près de votre cuisinière ou devant une fenêtre, par exemple…
A ouvrir de préférence dans les 3 mois après achat.

3 avis pour Balma d’Éole (Manon Serillon & Thomas Baumet), Pot de colle, 2024 (Méditerranée)

  1. Alessandra (client confirmé)

    Super bon!
    Très gourmand et savoureux

  2. Isabelle Casier

    Très gourmand avec une note épicée. Un peu sucré/’lourd’ pour moi (le vin n’est pas doux, mais à la maison on les préfère plus secs: choisissez en fonction de votre goût ! ) très bon produit en tout cas.

  3. florian.pignon.1985 (client confirmé)

    Très belle surprise !

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Go to top