Domaine de Gabelas (Mathieu Bartholin), Gabelas Naturellement, 3 litres, 2020 (Saint-Chinian)

32,00 

(soit 8,00 € la bouteille)

#Nouveauté
Mathieu se présente comme « vigneron et éleveur aussi de brebis ». Ca fait déjà beaucoup. Mais on pourrait ajouter au CV : géologue, céramiste, microbiologiste, mécano, philosophe… Ses vins, c’est tout ça à la fois : science, humanisme, artisanat d’art et bon sens paysan. Son bib de Saint-Chinian est de cette trempe : profondeur, extraction, mais un touché de soie et un monstre fruit pour équilibrer l’ensemble. Du premier nez à la dernière gorgée, le spectre aromatique balayé est un véritable inventaire de Prévert. Résumons donc en une phrase : ce nectar est un cadeau de la Vie (avec une majuscule s’il vous plait).

AgroForesterie = agroforestierAgriculture biologique = abBio Union européenne = euNature et progrès = naturetprogresPolyculture = polyculture

En stock

Categories: , ,
Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Partager sur :

Description

Présentations
Mieux que des présentations, je vous retranscris ici mot pour mot le mail de Mathieu en réponse au mien pour lui demander quelques précisions sur la vinif.

Salutations Mr Vincent !

Bien trouvé le chemin du retour après la Dive, pas tout le monde qui peut dire pareil… 1001 tentations, ce salon.

Donc le bib 21, moyenne de prod à l’hectare : 16hl.
AOC Saint-Chinian.
Ni schiste ni calcaire, mais galets d’origine plutonique, des grés siliceux/magnésien, de la kaolinite.
Agriculture sur sol vivant : pas de labour ou griffage mais des couverts végétaux semés en direct puis désherbage de haute précision, frappe chirurgicale ovine.  Tout ça pour révéler le précédent terroir.
Pas de granulés/engrais bio ou biodynamiques mais de la paille produite in situ pour nourrir la microfaune.
Cueillette strictement manuelle par des travailleurs libres et éduqués. Niveau licence requis.
Tri sur place si nécessaire. Puis tri à nouveau à la cave, suivi d’un égrappage. Seule la syrah est en grappe entière.
Levain fait de nos levures autochtones, foulage au pied de vierge d’occasion (les neufs étaient hors de prix).
Vinification sans intrant, macération de six semaines avec les baies, forte extraction des tanins (quand c’est bon on ne compte pas).
Assemblage avant les vinif : syrah/grenache, cinsault/grenache, mourvèdre/carignan. Seule la syrah finit en solitaire (son côté snob, n’est pas cépage améliorateur qui veut).
Après plusieurs soutirages en hiver, assemblage avant le printemps. Donc pour le bib : majorité de grenache (1/3) et cinsault (1/3), puis syrah (1/4) et carignan/mourvèdre pour le reste.
Non collé, non filtré, dégazé à l’azote avant la mise (sinon ballon de baudruche au premier coup de chaud).
30 mg So2 avant mise en bib en hiver, 40 mg en fin de printemps. En été, fini, n’a plus de bib (car produit de qualité et de saison). 

Certif : Nature et Progrès / Ecocert / Pour une agriculture du vivant.

Sinon j’accuse un léger retard sur tout ; 200mm d’eau en 48 h et c’est pas fini : impossible de bouger les stocks, étiqueter ou autre manipulation de cartons ramollis par 90% d’humidité, hors prises d’eau inopinées… plus le troupeau à gérer dans ce qui est devenu un marécage… 

Mais ça va le faire. Retour à la normale sous peu, mise en bib soon.

 Bien à toi,

 Bartholin Mathieu, vigneron éleveur aussi de brebis.

Tout est dit.
Chapeau, Mathieu !

Portrait chinois
Si j’étais un végétal : burlat, prune, cassis, fraise, sous-bois…
Si j’étais un minéral : galet
Si j’étais un plat : terrine de gibier, chou-fleur rôti aux épices, canard laqué, curry de légumes de saison, côte de bœuf maturée, boulette d’Avesnes, chocolat noir…
Si j’étais toi : je goûterais

Infos techniques
Taux d’alcool : 13,5°
Cépages : 30% Grenache, 30% Cinsault, 25% Syrah 25%, 15% Carignan & Mourvèdre
Sol : galets d’origine plutonique, des grés siliceux/magnésien, de la kaolinite.
Vignes conduites en bio.
Vendanges manuelles et triées.
Levures indigènes.
Vinification sans intrant ni sulfite
Non-filtré, non-collé.
SO2<30mg/l

Recommandations d’usage
Température de service : 15 à 18°. Pour de vrai, c’est important…
Les vins en BIB sont très bons si vous les servez directement au robinet. Mais « oh surprise », vous constaterez qu’ils gagnent toujours à être carafés ou mis en bouteille 1/4h à 1/2h avant dégustation, notamment les vins rouges…
A boire idéalement dans les 4 à 6 semaines après ouverture. Mais n’abusez pas non plus… Au-delà de 8 semaines, on ne répond plus de rien.
Stockez-le à l’abri de la lumière et de la chaleur, idéalement à une température inférieure à 22°C. Évitez de l’entreposer près de votre cuisinière ou devant une fenêtre, par exemple…
A ouvrir de préférence dans les 3 mois après achat.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Domaine de Gabelas (Mathieu Bartholin), Gabelas Naturellement, 3 litres, 2020 (Saint-Chinian)”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Go to top