Afficher tous les 14 résultats

Nouveau

Les Chemins de Bassac (Thama Sakuma & Bruno Trigueiro), L’Univers Parallèle, 2021 (Vin de France/Languedoc)

5 L
Languedoc-Roussillon

#Retour en cave #Biodynamie
Univers Parallèle pour grand écart existentiel, de Sao Paulo à Puimisson (mais ça, on vous le raconte plus loin). Cette cuvée bien nommée possède une personnalité bien trempée. Au nez comme en bouche : des fruits noirs certes (cassis, mûre) mais aussi des épices chaudes, un coté animal / cuir, balancés par une belle acidité et des tannins présents mais parfaitement maîtrisés. Plutôt que franchement sudiste, on dira fraîchement sudiste. Un jus du soleil qui ne joue pas les gros bras, coup de cœur unanime de l’équipe Let it BIB.

52,00 

#Retour en cave #Biodynamie
Univers Parallèle pour grand écart existentiel, de Sao Paulo à Puimisson (mais ça, on vous le raconte plus loin). Cette cuvée bien nommée possède une personnalité bien trempée. Au nez comme en bouche : des fruits noirs certes (cassis, mûre) mais aussi des épices chaudes, un coté animal / cuir, balancés par une belle acidité et des tannins présents mais parfaitement maîtrisés. Plutôt que franchement sudiste, on dira fraîchement sudiste. Un jus du soleil qui ne joue pas les gros bras, coup de cœur unanime de l’équipe Let it BIB.

Nouveau

Les Chemins de Bassac (Thama Sakuma & Bruno Trigueiro), Èrsa Ròsa, 2023 (Vin de France/Languedoc)

5 L
Languedoc-Roussillon

#Retour en cave #Biodynamie
Marre des rosés clairs insipides ? Èrsa Ròsa (vague rose en occitan), nouveauté des Chemins de Bassac, est une option sérieuse à étudier. Obtenu par pressurage direct de mourvèdre, grenache et syrah, après une infusion courte mais suffisante pour extraire anthocyanes et arômes, ce jus immédiatement séduisant à la vue comme au nez développe en bouche de redoutables notes acidulées de granité à la framboise. C’est vineux et gourmand à souhait. Autosuffisant en apéro, il tiendra aussi ses promesses gastronomiques à table. Second gros coup de cœur pour ce jeune domaine héraultais !

52,00 

#Retour en cave #Biodynamie
Marre des rosés clairs insipides ? Èrsa Ròsa (vague rose en occitan), nouveauté des Chemins de Bassac, est une option sérieuse à étudier. Obtenu par pressurage direct de mourvèdre, grenache et syrah, après une infusion courte mais suffisante pour extraire anthocyanes et arômes, ce jus immédiatement séduisant à la vue comme au nez développe en bouche de redoutables notes acidulées de granité à la framboise. C’est vineux et gourmand à souhait. Autosuffisant en apéro, il tiendra aussi ses promesses gastronomiques à table. Second gros coup de cœur pour ce jeune domaine héraultais !

Nouveau

Château Belles Filles, La Boite de Pandore, 2021 (Bergerac)

5 L
Sud-Ouest

#Retour en cave
Paysan, herboriste, jardinier, phytothérapeute, chercheur, vigneron, philosophe… Les Conti sont un peu tout ça à la fois ; d’insatiables amoureux de la vie, du vivant, de la vigne, dont on boit les paroles autant que les vins. Leur Boite de Pandore à eux ? Un Bergerac de belle soif issu de vignes quasi centenaires – franc, gourmand, tanins présents mais souples – auquel il est bien évidemment impossible de résister… Merlot majoritaire pour la buvabilité, une pointe de cabernet pour le structure, ce petit bijou du Périgord se distingue par son nez très expressif de cerise kirshée mêlé de Mara des Bois, prolongé en bouche par des notes de prune, sous-bois, mûre. Une très belle surprise, tant par sa qualité que par son prix.

33,00 

#Retour en cave
Paysan, herboriste, jardinier, phytothérapeute, chercheur, vigneron, philosophe… Les Conti sont un peu tout ça à la fois ; d’insatiables amoureux de la vie, du vivant, de la vigne, dont on boit les paroles autant que les vins. Leur Boite de Pandore à eux ? Un Bergerac de belle soif issu de vignes quasi centenaires – franc, gourmand, tanins présents mais souples – auquel il est bien évidemment impossible de résister… Merlot majoritaire pour la buvabilité, une pointe de cabernet pour le structure, ce petit bijou du Périgord se distingue par son nez très expressif de cerise kirshée mêlé de Mara des Bois, prolongé en bouche par des notes de prune, sous-bois, mûre. Une très belle surprise, tant par sa qualité que par son prix.

Nouveau

Karine & Nicolas Beauregard-Mirouze, Blouge de là !, 2022 (Vin de France/Languedoc)

3 L
Languedoc-Roussillon

#Retour en cave #Biodynamie
Ni rouge, ni blanc. Mais un entre-deux bourré de peps et de fruit. Dans cette cuvée, il y a un peu de Karine et un peu de Nicolas. Il y a aussi du rouge, du rosé et du blanc pour créer un breuvage hyper digeste qui titre à un petit 11,5°. La cuvée offre un bel acidulé associé à de petits amers très fins en attaque avant que les fruits rouges arrondissent le tout. C’est simple : vous démarrez avec « Blouge de là » à l’apéro, vous vous resservez sans vous en rendre compte… le dessert est déjà terminé. La bonne nouvelle ? L’addition aussi est très digeste… Super canon  !

26,00 

#Retour en cave #Biodynamie
Ni rouge, ni blanc. Mais un entre-deux bourré de peps et de fruit. Dans cette cuvée, il y a un peu de Karine et un peu de Nicolas. Il y a aussi du rouge, du rosé et du blanc pour créer un breuvage hyper digeste qui titre à un petit 11,5°. La cuvée offre un bel acidulé associé à de petits amers très fins en attaque avant que les fruits rouges arrondissent le tout. C’est simple : vous démarrez avec « Blouge de là » à l’apéro, vous vous resservez sans vous en rendre compte… le dessert est déjà terminé. La bonne nouvelle ? L’addition aussi est très digeste… Super canon  !

Nouveau

Karine & Nicolas Beauregard-Mirouze, Lo Fadat rouge, 2022 (Corbières)

3 L
Languedoc-Roussillon

#Retour en cave #Biodynamie
Fadat, Let It BIB ? Un peu, c’est vrai, à force de proposer d’aussi bons plans. 😉 Mais ne nous emballons pas ! Ici, Karine et Nicolas ont voulu revenir à l’origine du mot. Pour eux, le fadat, c’est l’ensorcelé. Un clin d’œil à ce qu’on disait d’eux quand ils ont commencé à enherber, à changer de pratiques pour aller vers le bio, puis la biodynamie. Et aujourd’hui… le bib ! En l’occurence, voici un Sudiste comme on les aime ! Ce Corbières a du corps et une réelle structure certes ; mais juste ce qu’il faut pour soutenir – et non écraser – le vivant. Au nez, vous êtes transportés direct dans la garrigue chauffée par le soleil. La bouche, riche, laisse apparaître des notes de fruits noirs et d’épices douces. Les tanins sont veloutés, souples. Une cuvée qui nous ramène en vacances illico… et appelle un bon petit plat réconfortant.

29,00 

#Retour en cave #Biodynamie
Fadat, Let It BIB ? Un peu, c’est vrai, à force de proposer d’aussi bons plans. 😉 Mais ne nous emballons pas ! Ici, Karine et Nicolas ont voulu revenir à l’origine du mot. Pour eux, le fadat, c’est l’ensorcelé. Un clin d’œil à ce qu’on disait d’eux quand ils ont commencé à enherber, à changer de pratiques pour aller vers le bio, puis la biodynamie. Et aujourd’hui… le bib ! En l’occurence, voici un Sudiste comme on les aime ! Ce Corbières a du corps et une réelle structure certes ; mais juste ce qu’il faut pour soutenir – et non écraser – le vivant. Au nez, vous êtes transportés direct dans la garrigue chauffée par le soleil. La bouche, riche, laisse apparaître des notes de fruits noirs et d’épices douces. Les tanins sont veloutés, souples. Une cuvée qui nous ramène en vacances illico… et appelle un bon petit plat réconfortant.

Domaine Mauro Guicheney, Corine, 2022 (Côtes-de-Duras)

5 L
Sud-Ouest

#Nouveauté #Biodynamie
Ne vous fiez pas aux apparences… Corine, ça claque ! Prénom de vigneronne mais aussi de chanteuse pop, la Corine et ses tubes néo disco récents, ou de rock star, la chanteuse bassiste du groupe Téléphone. Pas étonnant que cette cuvée affiche une belle balance. Ce Côtes-de-Duras pourrait être le titre surprise d’une playlist affutée. Fruité, gourmand, il combine habilement rondeur et fraîcheur. Passé en biodynamie en 2019, le Domaine Mauro Guicheney maîtrise ses gammes et les harmonies. Ce combo de sauvignon blanc et gris, c’est notre tube de l’été !

36,00 

#Nouveauté #Biodynamie
Ne vous fiez pas aux apparences… Corine, ça claque ! Prénom de vigneronne mais aussi de chanteuse pop, la Corine et ses tubes néo disco récents, ou de rock star, la chanteuse bassiste du groupe Téléphone. Pas étonnant que cette cuvée affiche une belle balance. Ce Côtes-de-Duras pourrait être le titre surprise d’une playlist affutée. Fruité, gourmand, il combine habilement rondeur et fraîcheur. Passé en biodynamie en 2019, le Domaine Mauro Guicheney maîtrise ses gammes et les harmonies. Ce combo de sauvignon blanc et gris, c’est notre tube de l’été !

Le Petit Oratoire (Lori Haon), T’as poussé le bouchon trop loin !, 2023 (Vin de France/Rhône Sud)

5 L
Vallée du Rhône

#Sans sulfite #Nouveau millésime
On a peut-être poussé le bouchon trop loin, Lori, mais reconnais que tu ne nous a guère laissé le choix avec ton jus de la 4ème dimension…  Comme d’hab avec toi, d’ailleurs : carbo délicate, vinif sans sulfite ajouté, c’est frais, fruité, ensoleillé, acidulé comme on aime, léger en bouche comme en alcool, précis, sans défaut et tarifé à prix copain… Comment veux-tu qu’on résiste, mec ??? Carreau !

38,00 

#Sans sulfite #Nouveau millésime
On a peut-être poussé le bouchon trop loin, Lori, mais reconnais que tu ne nous a guère laissé le choix avec ton jus de la 4ème dimension…  Comme d’hab avec toi, d’ailleurs : carbo délicate, vinif sans sulfite ajouté, c’est frais, fruité, ensoleillé, acidulé comme on aime, léger en bouche comme en alcool, précis, sans défaut et tarifé à prix copain… Comment veux-tu qu’on résiste, mec ??? Carreau !

Balma d’Éole (Manon Serillon & Thomas Baumet), Pot de colle, 2024 (Méditerranée)

5 L
Provence
Vallée du Rhône

#Nouveau millésime
Second millésime et déjà… quelle patte ! C’est vrai que les anciens leur ont offert un terrain de jeu de rêve : d’antiques massales de carignan et grenache de 1946. Près de 80 piges plus tard, Manon et Thomas en proposent une première lecture d’une étonnante maîtrise. Peu tanique, leur nectar est profond, complexe, capiteux avec une belle buvabilité, irrépressiblement tourné vers le fruit, le terroir… et le soleil drômois ! À l’aise sur une entrecôte maturée comme sur un tajine de légumes ou un carreau de chocolat noir. C’est un gros coup de cœur que l’on doit à Axel Chambert du domaine du Minot.

39,00 

#Nouveau millésime
Second millésime et déjà… quelle patte ! C’est vrai que les anciens leur ont offert un terrain de jeu de rêve : d’antiques massales de carignan et grenache de 1946. Près de 80 piges plus tard, Manon et Thomas en proposent une première lecture d’une étonnante maîtrise. Peu tanique, leur nectar est profond, complexe, capiteux avec une belle buvabilité, irrépressiblement tourné vers le fruit, le terroir… et le soleil drômois ! À l’aise sur une entrecôte maturée comme sur un tajine de légumes ou un carreau de chocolat noir. C’est un gros coup de cœur que l’on doit à Axel Chambert du domaine du Minot.

Mas del Périé (Fabien Jouves), Imbibez-vous ! (blanc), 2023 (Vin de France/Cahors)

5 L
Sud-Ouest

#Nouveauté #Biodynamie
Non, sur les coteaux de Cahors ne pousse pas que du malbec ! On y trouve aussi de juteux chardonnay, sauvignon, sémillon, muscat d’Alexandrie… Et quand c’est Fabien Jouves qui les bichonne, les vinifie, les assemble, ça donne de magnifiques blancs plein de vie et de fraîcheur, non-filtrés. Notes d’agrumes, de fleurs blanches, de figue fraiche… et comme toujours au Mas des Périé, cette minéralité et cette finesse qui nous emporte de l’apéro jusque tard dans la nuit. Merci Fabien pour ce nouveau gros canon à prix canon !

41,00 

#Nouveauté #Biodynamie
Non, sur les coteaux de Cahors ne pousse pas que du malbec ! On y trouve aussi de juteux chardonnay, sauvignon, sémillon, muscat d’Alexandrie… Et quand c’est Fabien Jouves qui les bichonne, les vinifie, les assemble, ça donne de magnifiques blancs plein de vie et de fraîcheur, non-filtrés. Notes d’agrumes, de fleurs blanches, de figue fraiche… et comme toujours au Mas des Périé, cette minéralité et cette finesse qui nous emporte de l’apéro jusque tard dans la nuit. Merci Fabien pour ce nouveau gros canon à prix canon !

Mas del Périé (Fabien Jouves), Imbibez-vous ! (rouge), 2022 (Vin de France/Cahors)

5 L
Sud-Ouest

#Retour en cave #Biodynamie
Le vigneron qui a remis Cahors sur la carte des vins de copains, c’est lui… Fabien Jouves ! Militant du vivant (biodynamie, agroforesterie, polyculture…), pratiquant des vendanges douces, des macérations courtes et des vinifs naturelle sans sulfite, il a su redonner au malbec ses lettres de tendresse, dont cet « Imbibez-vous » est un bel exemple. Vous affectionnez les vins de soif avec un peu de matière ? Cette cuvée est faite pour vous ! On sent le soleil poindre en bouche, sur les fruits noirs, pruneaux et épices douces. Les tanins sont légers. Vinifié en partie en macération carbonique, le jus gagne encore en peps, en croquant. Un très gros canon à prix canon !

38,00 

#Retour en cave #Biodynamie
Le vigneron qui a remis Cahors sur la carte des vins de copains, c’est lui… Fabien Jouves ! Militant du vivant (biodynamie, agroforesterie, polyculture…), pratiquant des vendanges douces, des macérations courtes et des vinifs naturelle sans sulfite, il a su redonner au malbec ses lettres de tendresse, dont cet « Imbibez-vous » est un bel exemple. Vous affectionnez les vins de soif avec un peu de matière ? Cette cuvée est faite pour vous ! On sent le soleil poindre en bouche, sur les fruits noirs, pruneaux et épices douces. Les tanins sont légers. Vinifié en partie en macération carbonique, le jus gagne encore en peps, en croquant. Un très gros canon à prix canon !

Domaine de l’Envol, L’Envol des trois papillons, 2023 (Vin de France/Alsace)

3 L
Alsace

#Nouveau millésime #Biodynamie
Léger, fin, fruité, croquant… Ce pinot noir d’Alsace bichonné en mode biodynamie depuis le premier contrefort des Vosges, à l’Ouest de Colmar, est un cadeau du ciel. Ou plutôt de la nature, tant les trois jeunes compères à la tête de l’Envol la mettent au cœur de leur philosophie. Travail au cheval, vendanges manuelles, levures indigènes, macération semi-carbonique pour laisser exploser le fruit (rouge, en l’occurence), élevage sur lies fines pour la profondeur aromatique et polir les tanins… Cet Envol des trois papillons est absolument irrésistible, il n’y a pas d’autre mot.

41,00 

#Nouveau millésime #Biodynamie
Léger, fin, fruité, croquant… Ce pinot noir d’Alsace bichonné en mode biodynamie depuis le premier contrefort des Vosges, à l’Ouest de Colmar, est un cadeau du ciel. Ou plutôt de la nature, tant les trois jeunes compères à la tête de l’Envol la mettent au cœur de leur philosophie. Travail au cheval, vendanges manuelles, levures indigènes, macération semi-carbonique pour laisser exploser le fruit (rouge, en l’occurence), élevage sur lies fines pour la profondeur aromatique et polir les tanins… Cet Envol des trois papillons est absolument irrésistible, il n’y a pas d’autre mot.

Domaine de la Sorbière (Jacques Juillard), Beaujolais-Villages, 2023

5 L
Beaujolais

#Nouveauté
Gamay de belle soif vinifié à 4 mains ; celles de Jacques Juillard, le vieux brisquard de Saint-Lager, et de Cyrille Alonso, l’expert ès-vinif sans sulfite de l’autre. Le résultat ? Comme on pouvait s’y attendre : un glouglou de haute voltige, ultra digeste, léger, acidulé sur les fruits rouges croquants. Un Beaujolais-Villages comme un vieux pote qui débarque, sociable, pas compliqué, à l’aise en toutes circonstances : apéro, table, barbecue, pique-nique, soirée…

48,00 

#Nouveauté
Gamay de belle soif vinifié à 4 mains ; celles de Jacques Juillard, le vieux brisquard de Saint-Lager, et de Cyrille Alonso, l’expert ès-vinif sans sulfite de l’autre. Le résultat ? Comme on pouvait s’y attendre : un glouglou de haute voltige, ultra digeste, léger, acidulé sur les fruits rouges croquants. Un Beaujolais-Villages comme un vieux pote qui débarque, sociable, pas compliqué, à l’aise en toutes circonstances : apéro, table, barbecue, pique-nique, soirée…

Domaine de la Sorbière (Jacques Juillard), Terre de roche, 2023 (Vin de France/Beaujolais)

5 L
Beaujolais

#Nouveauté #Sans sulfite
Blanc de macération vinifié à 4 mains ; celles de Jacques Juillard, le vieux brisquard de Saint-Lager, et de Cyrille Alonso, l’expert ès-vinif sans sulfite de l’autre. Le résultat ? Un étonnant chardonnay orange. A l’aveugle, ce vin hybride pourrait se rapprocher d’un vin blanc légèrement oxydatif du Jura. Il dévoile des notes d’amande, de pomelo, de fruits secs, de cire d’abeille. Ses amers sont dans les clous, juste pour l’équilibre. Un vin orange qui séduira les novices comme les fins limiers à la recherche de macération courte. Difficile à classer… mais pas à boire.

66,00 

#Nouveauté #Sans sulfite
Blanc de macération vinifié à 4 mains ; celles de Jacques Juillard, le vieux brisquard de Saint-Lager, et de Cyrille Alonso, l’expert ès-vinif sans sulfite de l’autre. Le résultat ? Un étonnant chardonnay orange. A l’aveugle, ce vin hybride pourrait se rapprocher d’un vin blanc légèrement oxydatif du Jura. Il dévoile des notes d’amande, de pomelo, de fruits secs, de cire d’abeille. Ses amers sont dans les clous, juste pour l’équilibre. Un vin orange qui séduira les novices comme les fins limiers à la recherche de macération courte. Difficile à classer… mais pas à boire.

Famille Palais, Viognier, 2023 (Vin de France/Côte roannaise)

3 L
Vallée de la Loire

#Nouveauté
Rond, gourmand, délicat … ce viognier vinifié en Loire volcanique, au Nord-Ouest de Lyon, juste en face du Beaujolais, tranche avec ses cousins méridionaux parfois un peu trop exubérants. Ici le cépage tient toutes ses promesses en terme d’aromatique (pêche, abricot, tilleul…), mais une belle tension vient fuseler l’ensemble, ce qui en fait un redoutable canon d’apéro ou un très agréable compagnon de table sur des endives braisées, un poisson blanc, une volaille ou un bò bún, par exemple. Et le domaine des Palais de rejoindre les 2 échappés de tête de la côte roannaise, les domaines des Pothiers et Sérol.

39,00 

#Nouveauté
Rond, gourmand, délicat … ce viognier vinifié en Loire volcanique, au Nord-Ouest de Lyon, juste en face du Beaujolais, tranche avec ses cousins méridionaux parfois un peu trop exubérants. Ici le cépage tient toutes ses promesses en terme d’aromatique (pêche, abricot, tilleul…), mais une belle tension vient fuseler l’ensemble, ce qui en fait un redoutable canon d’apéro ou un très agréable compagnon de table sur des endives braisées, un poisson blanc, une volaille ou un bò bún, par exemple. Et le domaine des Palais de rejoindre les 2 échappés de tête de la côte roannaise, les domaines des Pothiers et Sérol.