Afficher tous les 8 résultats

Le Puy du Maupas (Amélie Sauvayre), Rosé, 2021 (Côtes-du-Rhône)

Vallée du Rhône
5 L

Cinsault & grenache, les deux inséparables du rosé rhodanien méridional, admirablement domptés par Amélie qui en propose une lecture tout en finesse. La robe est claire, le nez d’une grande fraîcheur, framboises et agrumes se disputent en bouche, sur un bel équilibre acidité/fruit/amertume. Vous pouvez lustrer vos boules de pétanques…

41,00 

Cinsault & grenache, les deux inséparables du rosé rhodanien méridional, admirablement domptés par Amélie qui en propose une lecture tout en finesse. La robe est claire, le nez d’une grande fraîcheur, framboises et agrumes se disputent en bouche, sur un bel équilibre acidité/fruit/amertume. Vous pouvez lustrer vos boules de pétanques…

La Providence (Bénédicte & Jean-Benoit Comor), Coteaux d’Aix-en-Provence, 2021

Provence
3 L

#Nouveauté
Magnifique rosé nature signé d’une grande famille de vignerons (Jean-Benoit est le frangin de Jean-Christophe, figure incontournable de la planète nat’ provençale). Robe ultra claire, notes de jasmin au nez, explosion de pamplemousse rose et de pêche blanche en bouche, fraicheur, gourmandise et peps à revendre… Ce pur jus est absolument irrésistible. Notre découverte « rosé » de l’année !

34,00 

#Nouveauté
Magnifique rosé nature signé d’une grande famille de vignerons (Jean-Benoit est le frangin de Jean-Christophe, figure incontournable de la planète nat’ provençale). Robe ultra claire, notes de jasmin au nez, explosion de pamplemousse rose et de pêche blanche en bouche, fraicheur, gourmandise et peps à revendre… Ce pur jus est absolument irrésistible. Notre découverte « rosé » de l’année !

Château Gairoird (Olivier de Pierrefeu), Côtes-de-Provence 2021

Provence
5 L

#Exclu #Nouveauté
Quand Côtes-de-Provence rime avec excellence… Ce rosé haute-couture (à la carte de nombreuses tables étoilées) est le bébé d’Olivier de Pierrefeu, bio-militant de la première heure basé au pied du massif des Maures en Provence verte, terroir méditerranéen réputé exceptionnel. Sous son élégante robe pâle aux reflets argentés, le nez s’épanouit, raffiné, sur des arômes délicats de pamplemousse, de nectarine blanche et de pétale de rose. La bouche est au diapason ; ample, fine, longue, sur la fraise des bois et les fleurs blanches. Un must absolu pour tout rosé-addict qui se respecte.

66,00 

#Exclu #Nouveauté
Quand Côtes-de-Provence rime avec excellence… Ce rosé haute-couture (à la carte de nombreuses tables étoilées) est le bébé d’Olivier de Pierrefeu, bio-militant de la première heure basé au pied du massif des Maures en Provence verte, terroir méditerranéen réputé exceptionnel. Sous son élégante robe pâle aux reflets argentés, le nez s’épanouit, raffiné, sur des arômes délicats de pamplemousse, de nectarine blanche et de pétale de rose. La bouche est au diapason ; ample, fine, longue, sur la fraise des bois et les fleurs blanches. Un must absolu pour tout rosé-addict qui se respecte.

La Mongestine (Maxime Gamard), Bob Singlar rouge, 2021 (Vin de France/Provence)

Provence
3 L

#Exclu Let it BIB
Le glouglou 3*** de la saison. Connaissez-vous Bob Singlar, la star de La Mongestine ? C’est un gros sanglier mâle (singlar en provençal) qui vient chaque année se délecter des meilleures baies du domaine. Un ami de la famille, en somme, à qui La Mongestine a décidé de rendre hommage avec cette gamme glouglou, devenue signature du domaine (déclinée en rosé et en rouge). Robe rubis transparente, reflets framboise, légèrement trouble, souple, frais, gourmand… ce rouge ultra léger, à déguster idéalement autour de 13°, est un pur délice.

36,00 

#Exclu Let it BIB
Le glouglou 3*** de la saison. Connaissez-vous Bob Singlar, la star de La Mongestine ? C’est un gros sanglier mâle (singlar en provençal) qui vient chaque année se délecter des meilleures baies du domaine. Un ami de la famille, en somme, à qui La Mongestine a décidé de rendre hommage avec cette gamme glouglou, devenue signature du domaine (déclinée en rosé et en rouge). Robe rubis transparente, reflets framboise, légèrement trouble, souple, frais, gourmand… ce rouge ultra léger, à déguster idéalement autour de 13°, est un pur délice.

La Mongestine (Maxime Gamard), Bob Singlar blanc (macération), 2021 (Vin de France/Provence)

Provence
3 L

#Exclu Let it BIB
Connaissez-vous Bob Singlar, la star de La Mongestine ? C’est un gros sanglier mâle (singlar en provençal) qui vient chaque année se délecter des meilleures baies du domaine. Un ami de la famille, en somme, à qui La Mongestine a décidé de rendre hommage avec cette gamme glouglou, devenue signature du domaine (déclinée en rosé et en rouge). Né du mariage improbable d’un fougueux vermentino et d’une jeune roussanne de macération, ce Bob blanc nature non filtré, funky en diable, défie les lois de l’apéro. Faible degré d’alcool, peps à revendre, trouble, cidré, sur les fruits blancs citronnés surlignés de légers tanins, il impose son originalité au fil des verres, sans que l’on s’en rende compte, comme on tombe amoureux. Gare au coup de foudre…

36,00 

#Exclu Let it BIB
Connaissez-vous Bob Singlar, la star de La Mongestine ? C’est un gros sanglier mâle (singlar en provençal) qui vient chaque année se délecter des meilleures baies du domaine. Un ami de la famille, en somme, à qui La Mongestine a décidé de rendre hommage avec cette gamme glouglou, devenue signature du domaine (déclinée en rosé et en rouge). Né du mariage improbable d’un fougueux vermentino et d’une jeune roussanne de macération, ce Bob blanc nature non filtré, funky en diable, défie les lois de l’apéro. Faible degré d’alcool, peps à revendre, trouble, cidré, sur les fruits blancs citronnés surlignés de légers tanins, il impose son originalité au fil des verres, sans que l’on s’en rende compte, comme on tombe amoureux. Gare au coup de foudre…

-15%Coup de cœur

La Mongestine (Maxime Gamard), Bob Singlar rosé, 2021 (Vin de France/Provence)

Provence
3 L

#Exclu Let it BIB
Connaissez-vous Bob Singlar, la star de La Mongestine ? C’est un gros sanglier mâle (singlar en provençal) qui vient chaque année se délecter des meilleures baies du domaine. Un ami de la famille, en somme, à qui La Mongestine a décidé de rendre hommage avec cette cuvée glouglou, devenue signature du domaine (déclinée en rosé, rouge et blanc). Rose pâle, reflets corail, légèrement trouble, notes acidulées de mandarine et de fraise des bois… ce rosé rock’n’roll est un de nos gros chouchous de la saison !

30,60 

#Exclu Let it BIB
Connaissez-vous Bob Singlar, la star de La Mongestine ? C’est un gros sanglier mâle (singlar en provençal) qui vient chaque année se délecter des meilleures baies du domaine. Un ami de la famille, en somme, à qui La Mongestine a décidé de rendre hommage avec cette cuvée glouglou, devenue signature du domaine (déclinée en rosé, rouge et blanc). Rose pâle, reflets corail, légèrement trouble, notes acidulées de mandarine et de fraise des bois… ce rosé rock’n’roll est un de nos gros chouchous de la saison !

La Combe au Mas (Marie-Sophie Jullien & Thomas Ayoun), Rosé 2021 (Ventoux)

Vallée du Rhône
5 L

#Nouveau millésime #Exclu Let it BIB
Un rosé plein de tendresse, de gourmandise et de peps, obtenu par pressurage direct des grenaches et syrahs du domaine et élevé en amphore centenaire, à l’ombre du Mont Ventoux. Fraicheur, finesse, justesse, un joli fruit légèrement acidulé… L’équilibre est juste parfait. Franc coup de cœur pour ce grand rosé d’apéro, mais pas que…

41,00 

#Nouveau millésime #Exclu Let it BIB
Un rosé plein de tendresse, de gourmandise et de peps, obtenu par pressurage direct des grenaches et syrahs du domaine et élevé en amphore centenaire, à l’ombre du Mont Ventoux. Fraicheur, finesse, justesse, un joli fruit légèrement acidulé… L’équilibre est juste parfait. Franc coup de cœur pour ce grand rosé d’apéro, mais pas que…

La Ferme de Bois Moisset (Sylvie Ledran et Philippe Maffre), Bois-moi, c’est du rosé, 2020 (Vin de France/Gaillac)

5 L
Sud-Ouest

Un tel rosé de gamay/abouriou, bourré de fruits et de tendresse… ça ne peut venir que de Gaillac ! Et pas de chez n’importe qui, puisqu’il nous est livré par Sylvie Ledran et Philippe Maffre, deux grandes figures bio-militantes de l’appellation de la première heure. Ce rosé à déguster toute l’année est tout simplement bluffant ; son rapport qualité/prix encore plus.

35,00 

Un tel rosé de gamay/abouriou, bourré de fruits et de tendresse… ça ne peut venir que de Gaillac ! Et pas de chez n’importe qui, puisqu’il nous est livré par Sylvie Ledran et Philippe Maffre, deux grandes figures bio-militantes de l’appellation de la première heure. Ce rosé à déguster toute l’année est tout simplement bluffant ; son rapport qualité/prix encore plus.