Afficher tous les 3 résultats

Terres de ROA (Loren Tisserand), Fontaine, 2020 (Vin de France/Saint-Pourçain)

5 L
Vallée de la Loire

#Retour en cave
Loren est une alchimiste. Et son Gamay d’Auvergne un redoutable élixir de plaisir ; un pur jus parcellaire à faire pâlir ses cousins du Beaujolais ! Le granit bourbonnais imprime lumière et verticalité : fruits rouges croquants, tension de bout en bout, fraîcheur, ampleur sans lourdeur, longueur, gouleyance XXL… N’en jetez plus, carton plein ! Merci Loren pour ce nectar d’exception.

49,00 

#Retour en cave
Loren est une alchimiste. Et son Gamay d’Auvergne un redoutable élixir de plaisir ; un pur jus parcellaire à faire pâlir ses cousins du Beaujolais ! Le granit bourbonnais imprime lumière et verticalité : fruits rouges croquants, tension de bout en bout, fraîcheur, ampleur sans lourdeur, longueur, gouleyance XXL… N’en jetez plus, carton plein ! Merci Loren pour ce nectar d’exception.

La Mongestine (Maxime Gamard), Bob Singlar rouge, 2021 (Vin de France/Provence)

Provence
3 L

#Exclu Let it BIB
Le glouglou 3*** de la saison. Connaissez-vous Bob Singlar, la star de La Mongestine ? C’est un gros sanglier mâle (singlar en provençal) qui vient chaque année se délecter des meilleures baies du domaine. Un ami de la famille, en somme, à qui La Mongestine a décidé de rendre hommage avec cette gamme glouglou, devenue signature du domaine (déclinée en rosé et en rouge). Robe rubis transparente, reflets framboise, légèrement trouble, souple, frais, gourmand… ce rouge ultra léger, à déguster idéalement autour de 13°, est un pur délice.

36,00 

#Exclu Let it BIB
Le glouglou 3*** de la saison. Connaissez-vous Bob Singlar, la star de La Mongestine ? C’est un gros sanglier mâle (singlar en provençal) qui vient chaque année se délecter des meilleures baies du domaine. Un ami de la famille, en somme, à qui La Mongestine a décidé de rendre hommage avec cette gamme glouglou, devenue signature du domaine (déclinée en rosé et en rouge). Robe rubis transparente, reflets framboise, légèrement trouble, souple, frais, gourmand… ce rouge ultra léger, à déguster idéalement autour de 13°, est un pur délice.

La Mongestine (Maxime Gamard), Bob Singlar blanc (macération), 2021 (Vin de France/Provence)

Provence
3 L

#Exclu Let it BIB
Connaissez-vous Bob Singlar, la star de La Mongestine ? C’est un gros sanglier mâle (singlar en provençal) qui vient chaque année se délecter des meilleures baies du domaine. Un ami de la famille, en somme, à qui La Mongestine a décidé de rendre hommage avec cette gamme glouglou, devenue signature du domaine (déclinée en rosé et en rouge). Né du mariage improbable d’un fougueux vermentino et d’une jeune roussanne de macération, ce Bob blanc nature non filtré, funky en diable, défie les lois de l’apéro. Faible degré d’alcool, peps à revendre, trouble, cidré, sur les fruits blancs citronnés surlignés de légers tanins, il impose son originalité au fil des verres, sans que l’on s’en rende compte, comme on tombe amoureux. Gare au coup de foudre…

36,00 

#Exclu Let it BIB
Connaissez-vous Bob Singlar, la star de La Mongestine ? C’est un gros sanglier mâle (singlar en provençal) qui vient chaque année se délecter des meilleures baies du domaine. Un ami de la famille, en somme, à qui La Mongestine a décidé de rendre hommage avec cette gamme glouglou, devenue signature du domaine (déclinée en rosé et en rouge). Né du mariage improbable d’un fougueux vermentino et d’une jeune roussanne de macération, ce Bob blanc nature non filtré, funky en diable, défie les lois de l’apéro. Faible degré d’alcool, peps à revendre, trouble, cidré, sur les fruits blancs citronnés surlignés de légers tanins, il impose son originalité au fil des verres, sans que l’on s’en rende compte, comme on tombe amoureux. Gare au coup de foudre…