Afficher tous les 4 résultats

Château Gairoird (Olivier de Pierrefeu), Côtes-de-Provence 2021

Provence
5 L

#Exclu #Nouveauté
Quand Côtes-de-Provence rime avec excellence… Ce rosé haute-couture (à la carte de nombreuses tables étoilées) est le bébé d’Olivier de Pierrefeu, bio-militant de la première heure basé au pied du massif des Maures en Provence verte, terroir méditerranéen réputé exceptionnel. Sous son élégante robe pâle aux reflets argentés, le nez s’épanouit, raffiné, sur des arômes délicats de pamplemousse, de nectarine blanche et de pétale de rose. La bouche est au diapason ; ample, fine, longue, sur la fraise des bois et les fleurs blanches. Un must absolu pour tout rosé-addict qui se respecte.

66,00 

#Exclu #Nouveauté
Quand Côtes-de-Provence rime avec excellence… Ce rosé haute-couture (à la carte de nombreuses tables étoilées) est le bébé d’Olivier de Pierrefeu, bio-militant de la première heure basé au pied du massif des Maures en Provence verte, terroir méditerranéen réputé exceptionnel. Sous son élégante robe pâle aux reflets argentés, le nez s’épanouit, raffiné, sur des arômes délicats de pamplemousse, de nectarine blanche et de pétale de rose. La bouche est au diapason ; ample, fine, longue, sur la fraise des bois et les fleurs blanches. Un must absolu pour tout rosé-addict qui se respecte.

-15%Coup de cœur

La Mongestine (Maxime Gamard), Bob Singlar rosé, 2021 (Vin de France/Provence)

Provence
3 L

#Exclu Let it BIB
Connaissez-vous Bob Singlar, la star de La Mongestine ? C’est un gros sanglier mâle (singlar en provençal) qui vient chaque année se délecter des meilleures baies du domaine. Un ami de la famille, en somme, à qui La Mongestine a décidé de rendre hommage avec cette cuvée glouglou, devenue signature du domaine (déclinée en rosé, rouge et blanc). Rose pâle, reflets corail, légèrement trouble, notes acidulées de mandarine et de fraise des bois… ce rosé rock’n’roll est un de nos gros chouchous de la saison !

30,60 

#Exclu Let it BIB
Connaissez-vous Bob Singlar, la star de La Mongestine ? C’est un gros sanglier mâle (singlar en provençal) qui vient chaque année se délecter des meilleures baies du domaine. Un ami de la famille, en somme, à qui La Mongestine a décidé de rendre hommage avec cette cuvée glouglou, devenue signature du domaine (déclinée en rosé, rouge et blanc). Rose pâle, reflets corail, légèrement trouble, notes acidulées de mandarine et de fraise des bois… ce rosé rock’n’roll est un de nos gros chouchous de la saison !

La Combe au Mas (Marie-Sophie Jullien & Thomas Ayoun), Blanc 2021 (Vaucluse)

Vallée du Rhône
5 L

#Nouveau millésime #Exclu Let it BIB
Un blanc du Sud d’une extrême délicatesse, élevé en amphore centenaire à l’ombre du Mont Ventoux, frais, profond, minéral, avec une belle aromatique sur les fleurs blanches et la mandarine, et une chouette touche saline en fin de bouche. Un vin d’excellente facture, très rare dans cette gamme de prix.

47,00 

#Nouveau millésime #Exclu Let it BIB
Un blanc du Sud d’une extrême délicatesse, élevé en amphore centenaire à l’ombre du Mont Ventoux, frais, profond, minéral, avec une belle aromatique sur les fleurs blanches et la mandarine, et une chouette touche saline en fin de bouche. Un vin d’excellente facture, très rare dans cette gamme de prix.

-15%Coup de cœur

Domaine de Malaïgue (François Reboul), Blanc buvette, 2021 (Vin de France/Rhône Sud)

Vallée du Rhône
5 L

#Nouveau millésime
Quelle rencontre que celle des vins de Malaïgue, domaine sud-rhodanien en polyculture, labellisé Nature & Progrès depuis 23 ans ; à commencer par ce blanc plus nature tu meurs (seulement 3mg/l de SO2 total). Ca respire fort la santé, l’amour du travail bien fait et les jolis moments d’amitié improvisés. Passée une petite aération, le vin s’ouvre sur des notes de figue fraiche, de fleurs blanches et de yuzu. Mais c’est en bouche que la magie opère définitivement, gorgée après gorgée, verre après verre. C’est frais, léger, fruité, acidulé, salin… Une pure merveille pour épicuriens du quotidien.

39,95 

#Nouveau millésime
Quelle rencontre que celle des vins de Malaïgue, domaine sud-rhodanien en polyculture, labellisé Nature & Progrès depuis 23 ans ; à commencer par ce blanc plus nature tu meurs (seulement 3mg/l de SO2 total). Ca respire fort la santé, l’amour du travail bien fait et les jolis moments d’amitié improvisés. Passée une petite aération, le vin s’ouvre sur des notes de figue fraiche, de fleurs blanches et de yuzu. Mais c’est en bouche que la magie opère définitivement, gorgée après gorgée, verre après verre. C’est frais, léger, fruité, acidulé, salin… Une pure merveille pour épicuriens du quotidien.