Afficher tous les 2 résultats

Nouveau

Christophe Pacalet, Beaujolais, 2023

5 L
Beaujolais

#Nouveau millésime
Fin, ciselé, croquant, frais, gorgé de fruit, et déjà étonnamment ample pour un millésime 23… Pas étonnant de le retrouver à la carte d’autant de tables étoilées partout dans le monde ! Un must absolu pour les fines gueules que nous sommes, qui confirme si besoin était le talent hors du commun de cet artiste-vinificateur (formé en son temps – rappelons-le – par un certain Marcel Lapierre, son tonton).

63,00 

#Nouveau millésime
Fin, ciselé, croquant, frais, gorgé de fruit, et déjà étonnamment ample pour un millésime 23… Pas étonnant de le retrouver à la carte d’autant de tables étoilées partout dans le monde ! Un must absolu pour les fines gueules que nous sommes, qui confirme si besoin était le talent hors du commun de cet artiste-vinificateur (formé en son temps – rappelons-le – par un certain Marcel Lapierre, son tonton).

Domaine de la Sorbière (Jacques Juillard), Beaujolais-Villages, 2023

5 L
Beaujolais

#Nouveauté
Gamay de belle soif vinifié à 4 mains ; celles de Jacques Juillard, le vieux brisquard de Saint-Lager, et de Cyrille Alonso, l’expert ès-vinif sans sulfite de l’autre. Le résultat ? Comme on pouvait s’y attendre : un glouglou de haute voltige, ultra digeste, léger, acidulé sur les fruits rouges croquants. Un Beaujolais-Villages comme un vieux pote qui débarque, sociable, pas compliqué, à l’aise en toutes circonstances : apéro, table, barbecue, pique-nique, soirée…

48,00 

#Nouveauté
Gamay de belle soif vinifié à 4 mains ; celles de Jacques Juillard, le vieux brisquard de Saint-Lager, et de Cyrille Alonso, l’expert ès-vinif sans sulfite de l’autre. Le résultat ? Comme on pouvait s’y attendre : un glouglou de haute voltige, ultra digeste, léger, acidulé sur les fruits rouges croquants. Un Beaujolais-Villages comme un vieux pote qui débarque, sociable, pas compliqué, à l’aise en toutes circonstances : apéro, table, barbecue, pique-nique, soirée…