Afficher tous les 4 résultats

Cajus (Pierre Veyron), Le Résistant, 2023 (Vin de France/Bordeaux)

3 L
Bordeaux

#Nouveau millésime
Frais, léger, minéral, croquant, sur les fruits rouges, acidulé comme on aime… À l’aveugle, on est tous partis chez nos amis du Beaujolais. Perdu ! On est en Entre-deux-Mers, dans le Bordelais, chez les Veyron, militants historiques de la bio depuis un quart de siècle. Pourquoi Résistant ? Parce que ce glouglou est issu de chambourcin, un cépage naturellement résistant aux maladies, ne nécessitant aucun traitement, à l’exception de quelques tisanes ; la garantie d’un sol bien vivant, généreux avec la vigne, avec le vin et celles et ceux qui le boivent. Et aussi parce qu’il faut un sacré courage pour avoir raison avant les autres dans le Bordelais. Merci les Veyron pour ce délicieux vin militant !

29,00 

#Nouveau millésime
Frais, léger, minéral, croquant, sur les fruits rouges, acidulé comme on aime… À l’aveugle, on est tous partis chez nos amis du Beaujolais. Perdu ! On est en Entre-deux-Mers, dans le Bordelais, chez les Veyron, militants historiques de la bio depuis un quart de siècle. Pourquoi Résistant ? Parce que ce glouglou est issu de chambourcin, un cépage naturellement résistant aux maladies, ne nécessitant aucun traitement, à l’exception de quelques tisanes ; la garantie d’un sol bien vivant, généreux avec la vigne, avec le vin et celles et ceux qui le boivent. Et aussi parce qu’il faut un sacré courage pour avoir raison avant les autres dans le Bordelais. Merci les Veyron pour ce délicieux vin militant !

Les Obrières (Sara Lombardi & Charles Mackay), Pelbery, 2022 (Vin de France/Languedoc)

3 L
Languedoc-Roussillon

#Retour en cave
Toujours pas d’assemblage cette année pour la cuvée Pelbery, la faute aux caprices répétés de la météo occitane… Qu’à cela ne tienne ! Sara et Charles ont vinifié une cuve de pur cinsault ; et c’est juste une énorme bombe, beaucoup plus légère et équilibrée que le 2021. Robe carmin tout en transparence, nez gourmand, bouche ultra fluide, pleine de fruits rouges, longue, finale sur les fleurs du maquis… Nouveau gros coup de cœur pour ce pur jus des tourtereaux biterrois labellisé “Méthode nature”.

39,00 

#Retour en cave
Toujours pas d’assemblage cette année pour la cuvée Pelbery, la faute aux caprices répétés de la météo occitane… Qu’à cela ne tienne ! Sara et Charles ont vinifié une cuve de pur cinsault ; et c’est juste une énorme bombe, beaucoup plus légère et équilibrée que le 2021. Robe carmin tout en transparence, nez gourmand, bouche ultra fluide, pleine de fruits rouges, longue, finale sur les fleurs du maquis… Nouveau gros coup de cœur pour ce pur jus des tourtereaux biterrois labellisé “Méthode nature”.

La Jasse d’Isnard (Régis Michelon), Chardonnay, 2023 (Pays d’Oc)

5 L
Languedoc-Roussillon

#Nouveau millésime
Ce chardonnay, on l’a chassé plusieurs années avant de le débusquer chez Régis Michelon, vigneron bio passionné et discret basé dans le petit village gardois d’Aimargue, au coeur du site Natura 2000 de la Petite Camargue, à mi-chemin entre Nîmes et Montpellier. Délicat, floral et fruité, son jus a achevé de nous convaincre par son étonnante fraîcheur pour un blanc du Sud. Quant à son prix, 4,95€ l’équivalent bouteille, c’est l’estocade ! Chapeau Régis pour ce super vin de copains à prix d’ami !

33,00 

#Nouveau millésime
Ce chardonnay, on l’a chassé plusieurs années avant de le débusquer chez Régis Michelon, vigneron bio passionné et discret basé dans le petit village gardois d’Aimargue, au coeur du site Natura 2000 de la Petite Camargue, à mi-chemin entre Nîmes et Montpellier. Délicat, floral et fruité, son jus a achevé de nous convaincre par son étonnante fraîcheur pour un blanc du Sud. Quant à son prix, 4,95€ l’équivalent bouteille, c’est l’estocade ! Chapeau Régis pour ce super vin de copains à prix d’ami !

Catherine et Pierre Breton, Trinch !, 2022 (Bourgueil)

3 L
Vallée de la Loire

#Retour en cave
Le « Trinch ! » des Breton, c’est un peu le « Shaft » d’Isaac Hayes, le « Paint it, Black » des Stones, le « Louxor j’adore » de Katerine, le « Get Ur Freak on » de Missy Elliott… Un classique parmi les classiques. Indépassable, indémodable, irrésistible, année après année. C’est comme ça… Le génie ne s’explique pas ; il s’apprécie, se vit, se partage… Bien plus qu’une simple cuvée d’exception, ce «  Trinch ! » est le cri du coeur, le mot de passe de tous les habitants de la planète BON VIVRE.

54,00 

#Retour en cave
Le « Trinch ! » des Breton, c’est un peu le « Shaft » d’Isaac Hayes, le « Paint it, Black » des Stones, le « Louxor j’adore » de Katerine, le « Get Ur Freak on » de Missy Elliott… Un classique parmi les classiques. Indépassable, indémodable, irrésistible, année après année. C’est comme ça… Le génie ne s’explique pas ; il s’apprécie, se vit, se partage… Bien plus qu’une simple cuvée d’exception, ce «  Trinch ! » est le cri du coeur, le mot de passe de tous les habitants de la planète BON VIVRE.