Afficher tous les 5 résultats

Nouveau

Domaine des quatre pierres (Édouard Fortin), Cubib or not cubib ?, 2020 (Vin de France/Languedoc)

3 L
Languedoc-Roussillon

#Nouveauté
Vous connaissez peut-être « To BIB or not to BIB » d’Yves Plaisantin ? Très heureux de vous présenter aujourd’hui « Cubib or not cubib », la bombe de fruits mise en orbite par Edouard Fortin depuis Aragon, petit village niché sur les terroirs de Cabardès, au nord de Carcassonne, sur les premiers contreforts de la Montagne noire. Nez ultra aguicheur, kirsché, sur la framboise et la griotte, rejointes en bouche par la groseille et le cassis, poivrés.  Équilibre, fraicheur, légèreté… C’est délicieux… et dangereux : coefficient de buvabilité au maximum autorisé !

29,00 

#Nouveauté
Vous connaissez peut-être « To BIB or not to BIB » d’Yves Plaisantin ? Très heureux de vous présenter aujourd’hui « Cubib or not cubib », la bombe de fruits mise en orbite par Edouard Fortin depuis Aragon, petit village niché sur les terroirs de Cabardès, au nord de Carcassonne, sur les premiers contreforts de la Montagne noire. Nez ultra aguicheur, kirsché, sur la framboise et la griotte, rejointes en bouche par la groseille et le cassis, poivrés.  Équilibre, fraicheur, légèreté… C’est délicieux… et dangereux : coefficient de buvabilité au maximum autorisé !

Château Haut Lavigne (Nadia Lusseau), Le B rouge, 2020 (Vin de France/Côtes-de-Duras)

5 L
Sud-Ouest

#Nouveau millésime
Souple, séducteur, merlot majoritaire pour le velours, une pointe de cabernets pour la charpente, fruits noirs explosifs… Ce B rouge produit dans les Côtes de Duras (cette petite appellation du Sud-Ouest tant prisée des œnophiles) est un péché capital à lui tout seul, irrésistible de l’apéro au plateau de fromages, y compris sur des viandes maturées ou en sauce. Carton plein !

46,00 

#Nouveau millésime
Souple, séducteur, merlot majoritaire pour le velours, une pointe de cabernets pour la charpente, fruits noirs explosifs… Ce B rouge produit dans les Côtes de Duras (cette petite appellation du Sud-Ouest tant prisée des œnophiles) est un péché capital à lui tout seul, irrésistible de l’apéro au plateau de fromages, y compris sur des viandes maturées ou en sauce. Carton plein !

Château Peybonhomme (Rachel & Guillaume Hubert), La Cox, 2021 (Blaye-Côtes-de-Bordeaux)

5 L
Bordeaux

#Nouveau millésime
Les vignes en biodynamie certifiées Demeter sont rares dans le Bordelais ; qui plus est quand elles le sont depuis… 20 ans ! Nous apprécions donc toute la chance que nous avons de pouvoir goûter ce merlot rare, pur et incroyablement généreux. Du gros fruit qui respire la santé pour un gros canon de toutes les occasions.

43,00 

#Nouveau millésime
Les vignes en biodynamie certifiées Demeter sont rares dans le Bordelais ; qui plus est quand elles le sont depuis… 20 ans ! Nous apprécions donc toute la chance que nous avons de pouvoir goûter ce merlot rare, pur et incroyablement généreux. Du gros fruit qui respire la santé pour un gros canon de toutes les occasions.

La Mongestine (Maxime Gamard), Bob Singlar rouge, 2021 (Vin de France/Provence)

3 L
Provence

#Exclu Let it BIB
Le glouglou 3*** de la saison. Connaissez-vous Bob Singlar, la star de La Mongestine ? C’est un gros sanglier mâle (singlar en provençal) qui vient chaque année se délecter des meilleures baies du domaine. Un ami de la famille, en somme, à qui La Mongestine a décidé de rendre hommage avec cette gamme glouglou, devenue signature du domaine (déclinée en rosé et en rouge). Robe rubis transparente, reflets framboise, légèrement trouble, souple, frais, gourmand… ce rouge ultra léger, à déguster idéalement autour de 13°, est un pur délice.

36,00 

#Exclu Let it BIB
Le glouglou 3*** de la saison. Connaissez-vous Bob Singlar, la star de La Mongestine ? C’est un gros sanglier mâle (singlar en provençal) qui vient chaque année se délecter des meilleures baies du domaine. Un ami de la famille, en somme, à qui La Mongestine a décidé de rendre hommage avec cette gamme glouglou, devenue signature du domaine (déclinée en rosé et en rouge). Robe rubis transparente, reflets framboise, légèrement trouble, souple, frais, gourmand… ce rouge ultra léger, à déguster idéalement autour de 13°, est un pur délice.

La Mongestine (Maxime Gamard), Bob Singlar blanc (macération), 2021 (Vin de France/Provence)

3 L
Provence

#Exclu Let it BIB
Connaissez-vous Bob Singlar, la star de La Mongestine ? C’est un gros sanglier mâle (singlar en provençal) qui vient chaque année se délecter des meilleures baies du domaine. Un ami de la famille, en somme, à qui La Mongestine a décidé de rendre hommage avec cette gamme glouglou, devenue signature du domaine (déclinée en rosé et en rouge). Né du mariage improbable d’un fougueux vermentino et d’une jeune roussanne de macération, ce Bob blanc nature non filtré, funky en diable, défie les lois de l’apéro. Faible degré d’alcool, peps à revendre, trouble, cidré, sur les fruits blancs citronnés surlignés de légers tanins, il impose son originalité au fil des verres, sans que l’on s’en rende compte, comme on tombe amoureux. Gare au coup de foudre…

36,00 

#Exclu Let it BIB
Connaissez-vous Bob Singlar, la star de La Mongestine ? C’est un gros sanglier mâle (singlar en provençal) qui vient chaque année se délecter des meilleures baies du domaine. Un ami de la famille, en somme, à qui La Mongestine a décidé de rendre hommage avec cette gamme glouglou, devenue signature du domaine (déclinée en rosé et en rouge). Né du mariage improbable d’un fougueux vermentino et d’une jeune roussanne de macération, ce Bob blanc nature non filtré, funky en diable, défie les lois de l’apéro. Faible degré d’alcool, peps à revendre, trouble, cidré, sur les fruits blancs citronnés surlignés de légers tanins, il impose son originalité au fil des verres, sans que l’on s’en rende compte, comme on tombe amoureux. Gare au coup de foudre…