Afficher tous les 2 résultats

Nadège Herbel, Oser, 2022 (Vin de France/Anjou)

3 L
Vallée de la Loire

#Sans sulfite #Retour en cave
Nadège devait être dentelière dans une vie antérieure pour que ses vins soient si précis, si délicats, si aériens, si réconfortants. Tout faux ! Elle était dans l’édition et le spectacle vivant jusqu’en 2005, avant d’embrasser sa nouvelle vie de vigneronne naturo-militante, d’abord en duo, désormais seule à bord, en bonne capitaine. Tout est pur régal chez Nadège ; finesse, fruit, minéralité. Mais ce qui nous épate le plus, c’est l’énergie qui se dégage de ses vins. Ils vibrent ! Comme elle. Et nous avec. Des vins ultra vivants, déclinés en trois couleurs, trois invitations : blanc/S’aimer (chenin majoritaire), rouge/Oser (pineau d’Aunis et grolleau) et rosé/Voyager (Cabernet franc, pineau d’Aunis et grolleau). Le tout sans sulfite. Vive l’Anjou libre !

44,00 

#Sans sulfite #Retour en cave
Nadège devait être dentelière dans une vie antérieure pour que ses vins soient si précis, si délicats, si aériens, si réconfortants. Tout faux ! Elle était dans l’édition et le spectacle vivant jusqu’en 2005, avant d’embrasser sa nouvelle vie de vigneronne naturo-militante, d’abord en duo, désormais seule à bord, en bonne capitaine. Tout est pur régal chez Nadège ; finesse, fruit, minéralité. Mais ce qui nous épate le plus, c’est l’énergie qui se dégage de ses vins. Ils vibrent ! Comme elle. Et nous avec. Des vins ultra vivants, déclinés en trois couleurs, trois invitations : blanc/S’aimer (chenin majoritaire), rouge/Oser (pineau d’Aunis et grolleau) et rosé/Voyager (Cabernet franc, pineau d’Aunis et grolleau). Le tout sans sulfite. Vive l’Anjou libre !

Nadège Herbel, Voyager, 2022 (Vin de France/Anjou)

3 L
Vallée de la Loire

#Retour en cave
Nadège devait être dentelière dans une vie antérieure pour que ses vins soient si précis, si délicats, si aériens, si réconfortants. Tout faux ! Elle était dans l’édition et le spectacle vivant jusqu’en 2005, avant d’embrasser sa nouvelle vie de vigneronne naturo-militante, d’abord en duo, désormais seule à bord, en bonne capitaine. Tout est pur régal chez Nadège ; finesse, fruit, minéralité. Mais ce qui nous épate le plus, c’est l’énergie qui se dégage de ses vins. Ils vibrent ! Comme elle. Et nous avec. Des vins ultra vivants, déclinés en trois couleurs, trois invitations : blanc/S’aimer (chenin majoritaire), rouge/Oser (pineau d’Aunis et grolleau) et rosé/Voyager (Cabernet franc, pineau d’Aunis et grolleau). Le tout sans sulfite ou presque. Vive l’Anjou libre !

39,00 

#Retour en cave
Nadège devait être dentelière dans une vie antérieure pour que ses vins soient si précis, si délicats, si aériens, si réconfortants. Tout faux ! Elle était dans l’édition et le spectacle vivant jusqu’en 2005, avant d’embrasser sa nouvelle vie de vigneronne naturo-militante, d’abord en duo, désormais seule à bord, en bonne capitaine. Tout est pur régal chez Nadège ; finesse, fruit, minéralité. Mais ce qui nous épate le plus, c’est l’énergie qui se dégage de ses vins. Ils vibrent ! Comme elle. Et nous avec. Des vins ultra vivants, déclinés en trois couleurs, trois invitations : blanc/S’aimer (chenin majoritaire), rouge/Oser (pineau d’Aunis et grolleau) et rosé/Voyager (Cabernet franc, pineau d’Aunis et grolleau). Le tout sans sulfite ou presque. Vive l’Anjou libre !