Domaine Le Fay d’Homme, Je t’aime mais j’ai soif, 2018 (VDF)

46,00 

(soit 6,90 € la bouteille)

Cuvée emblématique du Prince du Muscadet Vincent Caillé. Un « golden juice » fruité, équilibre parfait entre peps et rondeur, entièrement au service de vos apéros, sardines, bigorneaux, poulpes grillés, spaghetti alle vongole…

En stock

Categories: , ,
Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Partager sur :

Description

Présentations
Maintes fois plébiscité par Le Guide Hachette des Vins, la Revue des Vins de France, Le Rouge et Le Blanc ou encore Bettane+Desseauve pour l’excellence de ses vins blancs notamment, Vincent Caillé est une icône discrète mais incontournable du Pays nantais nouvelle génération.
Il faut dire qu’à Monnières, chez les Caillé, on est en bio depuis plus de 20 ans, et désormais en biodynamie sur une grande partie du domaine. Autant dire que la biodiversité du Fay d’Homme, si précieuse à la qualité des raisins, a retrouvé tous ses droits depuis belle lurette !
Je t’aime mais j’ai soif est cependant une cuvée un peu à part… Classée en vin de France (le prix de la liberté), son assemblage évolue d’un millésime à l’autre au gré des caprices de la météo et des expérimentations de Vincent…
En 2018, elle célèbre le mariage impossible du Melon de Bourgogne et de la Marsanne, avec la Folle Blanche en fille d’honneur.
Le résultat est tout simplement bluffant ! Frais, fruité, vif et délicat, long en bouche, ce nectar défie toutes les lois de l’apéro et des accords mer-vins.
Un rapport qualité-prix hors du commun.

Portrait chinois
Si j’étais un végétal : pamplemousse rose, mandarine, pêche
Si j’étais un minéral : coquille d’huître
Si j’étais un plat : fruits de mer, sashimis, salade de poulpe, sardines à l’huile La Belle Iloise, salade César, cuisine indienne, pho au poulet, lasagnes de légumes…
Si j’étais toi : je goûterais

Infos techniques
Taux d’alcool : 12,5°
Cépage : 66% Melon de Bourgogne, 30% Marsanne, 4% Folle Blanche
Après un léger débourbage d’une nuit, fermentation de 17 jours par les levures indigènes.

Recommandations d’usage
Température de service : entre 7 et 10°.  Pour de vrai, c’est important…
Les vins en BIB sont très bons si vous les servez directement au robinet. Mais « oh surprise », vous constaterez qu’ils gagnent toujours à être carafés ou mis en bouteille 1/4h à 1/2h avant dégustation, notamment les vins rouges…
A boire idéalement dans les 4 à 6 semaines après ouverture. Mais n’abusez pas non plus… Au-delà de 8 semaines, on ne répond plus de rien.
Stockez-le à l’abri de la lumière, idéalement à une température inférieure à 22°C. Évitez de l’entreposer près de votre cuisinière ou devant une fenêtre, par exemple…
A ouvrir de préférence dans les 3 mois après achat.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Domaine Le Fay d’Homme, Je t’aime mais j’ai soif, 2018 (VDF)”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Go to top