Afficher tous les 2 résultats

Baptiste Bertrand, Pleine tête, 2019, 5 litres (Beaujolais-Villages)

Beaujolais
5 L

#Retour en cave
Alerte « canon de compet’ » ! Vous connaissez peut-être Yann Bertrand ou Rémi Dufaitre ? Nous vous présentons aujourd’hui Baptiste, l’autre cousin surdoué de la famille, membre actif lui aussi de la nouvelle génération nature beaujolaise. Mêmes secrets de fabrication (raisins en top forme, tri soigné, macération courte, pressurage lent, patience et… beaucoup d’amour, pour son vin et pour nous) pour un résultat au diapason : fraîcheur, fruit, peps, longueur… Un 2nd millésime (d)étonnant de maîtrise.

53,00 

#Retour en cave
Alerte « canon de compet’ » ! Vous connaissez peut-être Yann Bertrand ou Rémi Dufaitre ? Nous vous présentons aujourd’hui Baptiste, l’autre cousin surdoué de la famille, membre actif lui aussi de la nouvelle génération nature beaujolaise. Mêmes secrets de fabrication (raisins en top forme, tri soigné, macération courte, pressurage lent, patience et… beaucoup d’amour, pour son vin et pour nous) pour un résultat au diapason : fraîcheur, fruit, peps, longueur… Un 2nd millésime (d)étonnant de maîtrise.

Domaine de Brin (Damien Bonnet), Carrément rond (Vin de France/Gaillac)

5 L
Sud-Ouest

Depuis “Le Grand Bain” et les exploits de Katerine, Poelvoorde, Amalric, Canet, Anglade… on sait qu’il est tout à fait possible de faire entrer des ronds dans des carrés. La jeune star gaillacoise Damien Bonnet (Cf. Bettane + Desseauve, la RVF, Le Rouge & le blanc…) leur emboite le pas avec ce gros cube de merlot/braucol tout bon, tout rond. Assemblage de cépages, mais aussi assemblage de millésimes (2018, 2019, 2020) confèrent à ce jus un très bel équilibre et une profondeur aromatique remarquable. Les intimes du domaine reconnaîtront sûrement l’Abracadabrin, la grande cuvée de soif de Damien). Carrément (très, très) bon !!

49,00 

Depuis “Le Grand Bain” et les exploits de Katerine, Poelvoorde, Amalric, Canet, Anglade… on sait qu’il est tout à fait possible de faire entrer des ronds dans des carrés. La jeune star gaillacoise Damien Bonnet (Cf. Bettane + Desseauve, la RVF, Le Rouge & le blanc…) leur emboite le pas avec ce gros cube de merlot/braucol tout bon, tout rond. Assemblage de cépages, mais aussi assemblage de millésimes (2018, 2019, 2020) confèrent à ce jus un très bel équilibre et une profondeur aromatique remarquable. Les intimes du domaine reconnaîtront sûrement l’Abracadabrin, la grande cuvée de soif de Damien). Carrément (très, très) bon !!